LULU, Opéra d'Alban Berg -- Acte 1, Scène 1 : Procès



La partie Analyse s'appuie sur l'utilisation des liens décrits ci-dessous :

Fermer

Fonction Aspect visuel Utilisation

Affichage de fragments de la partition.
Le son correspondant est disponible dans certains cas.
thème Lulu ♫ Cliquer sur le lien, fenêtre à fermer ensuite.

Affichage d'extraits de textes de Récit correspondant aux séquences de même nom dans l'Analyse.  A ,  B ,  C ... Le texte apparaît lorsque le pointeur de la souris survole le lien et disparaît lorsqu'il s'en éloigne.

Affichage d'extraits du texte du livret. Alwa  Le texte apparaît lorsque le pointeur de la souris survole le lien et disparaît lorsqu'il s'en éloigne.

Déplacement vers une autre partie (acte ou scène) de l'Analyse. Cavatine  La zone de texte atteinte apparaît sur fond coloré.
Cliquer sur le lien  ou sur le bouton page précédente de votre navigateur pour revenir au point de départ.

Affichage d'une liste chronologique dont chaque élément correspond à un moment de l'évolution musicale d'un personnage. thème d'Alwa ↗ Cliquer sur le lien, fenêtre à fermer ensuite.

Notes techniques générales :

Ce segment du site a été créé conformément au standard W3C (World Wide Web Consortium). Pour cette raison, l'utilisation de navigateurs anciens, ou ne suivant pas ce standard, peut se traduire par des dysfonctionnements plus ou moins sensibles. Nous recommandons :
  • de mettre à jour votre navigateur si celui-ci est ancien ou d'en choisir un de développement plus récent. Cette opération est gratuite, rapide, très simple à faire et intégrera automatiquement pour vous les éléments importants de votre ancien navigateur, tels que signets, favoris, mots de passe, etc...
  • de vous assurer que votre navigateur est configuré pour exécuter le code Javascript.
Georges Jaroslaw, développeur
postmaster@ionization.fr

Fermer

Première scène, première victime: le premier mari de Lulu (Le Professeur de Médecine) que l'on retrouvera, dans la dernière scène de l'opéra sous les traits de son premier client.

Une forme en arche "simulée" règle la dynamique de l'ensemble dont la clef de voute dramatique est, ici, la mort du vieux mari -Mélodrame-. Un point d'orgue <218> sous-titre l'évènement et détermine un centre, comme un autre point d'orgue le fera, beaucoup plus tard <687> dans le grand Interlude du deuxième acte. De part et d'autre: un versant ascendant -la montée du désir-, un versant descendant -la fuite du Peintre devant une réalité qu'il devine fatale.

Des relations d'écriture évidentes entre certains épisodes: CANON [C] et DUO  [H] et, situés sur le même versant: CANZONETTA [F] et ARIOSO [I] Un dénouement provisoire, une "avancée" du récit entre l'étrange état d'attente du premier récitatif [A]  et la prise en main des évènements par Lulu au début de l'Interlude constituent l'information essentielle.

Quant à la véritable forme en arche, celle qui détermine l'opéra tout entier, elle nous fera retrouver dans la dernière scène de l'oeuvre (III.2.) les trois désirants majeurs de Lulu; agents, dans le premier épisode [A].