La partie Analyse s'appuie sur l'utilisation des liens décrits ci-dessous :

Fermer

Fonction Aspect visuel Utilisation

Affichage de fragments de la partition.
Le son correspondant est disponible dans certains cas.
thème Lulu ♫ Cliquer sur le lien, fenêtre à fermer ensuite.

Affichage d'extraits de textes de Récit correspondant aux séquences de même nom dans l'Analyse.  A ,  B ,  C ... Le texte apparaît lorsque le pointeur de la souris survole le lien et disparaît lorsqu'il s'en éloigne.

Affichage d'extraits du texte du livret. Alwa  Le texte apparaît lorsque le pointeur de la souris survole le lien et disparaît lorsqu'il s'en éloigne.

Déplacement vers une autre partie (acte ou scène) de l'Analyse. Cavatine  La zone de texte atteinte apparaît sur fond coloré.
Cliquer sur le lien  ou sur le bouton page précédente de votre navigateur pour revenir au point de départ.

Affichage d'une liste chronologique dont chaque élément correspond à un moment de l'évolution musicale d'un personnage. thème d'Alwa ↗ Cliquer sur le lien, fenêtre à fermer ensuite.

Notes techniques générales :

Ce segment du site a été créé conformément au standard W3C (World Wide Web Consortium). Pour cette raison, l'utilisation de navigateurs anciens, ou ne suivant pas ce standard, peut se traduire par des dysfonctionnements plus ou moins sensibles. Nous recommandons :
  • de mettre à jour votre navigateur si celui-ci est ancien ou d'en choisir un de développement plus récent. Cette opération est gratuite, rapide, très simple à faire et intégrera automatiquement pour vous les éléments importants de votre ancien navigateur, tels que signets, favoris, mots de passe, etc...
  • de vous assurer que votre navigateur est configuré pour exécuter le code Javascript.
Georges Jaroslaw, développeur
postmaster@ionization.fr

Fermer


LULU, Opéra d'Alban Berg -- Acte 2, Scène 2 : Récit


Chap.

DVD
Time

SEQ.

 

  ss/séq.  

Episodes


 

 



 ARECITATIF 
  

Décor de la scène précédente. Mais la pièce est poussiéreuse, semble inhabitée.

 

Alwa, Geschwitz et l'Athlète devenu valet de chambre d'Alwa et qui s'estime fiancé de Lulu. On attend Schigolch parti s'occuper de passeports et de billets de chemin de fer en vue d'un départ pour Paris. L'athlète organise un spectacle pour Lulu dont on attend la sortie de prison grâce au plan d'évasion qui aurait réussi. Alwa n'y croit pas mais propose de rembourser Geschwitz de ses frais.

 BLARGO 
  

Shigolsch revient après avoir fait différentes démarches préparant au départ de Lulu pour Paris.

Alwa, après avoir exprimé  son admiration à Geschwitz lui propose de l'argent qu'elle refuse

 CScène parlée 
  

Schigolch et Geschwitz sortent pour aller à l'hopital chercher Lulu.

Alwa et l'Athlète parlent finance puis s'insultent.

On frappe à la porte. Sans doute est-ce Lulu, que l'Athlète appelle sa "fiancée" et avec qui il compte bien monter son spectacle. (Peut-être bien celui-là même auquel nous assitons et que le Dompteur annonçait au Prologue???)

 DKAMMERMUSIK 
  

Non ce n'est que le Lycéen dont ce sera la plus importante et ultime apparition.

Il a son propre plan pour sauver Lulu mais l'Athlète lui dit qu'elle est morte.

D'abord il ne le croit pas, puis finit par être convaincu par l'Athlète qui ne cesse de l'agresser.

Sa vie ne vaut donc plus rien.

Il est mis dehors par l'Athlète.

On entend de nouveau des pas. Ce sera cette fois...

 EMELODRAM 
  

... Lulu,  dans la robe de Geschwitz, appuyée au bras de Schigolch, mais dans un état (simulé, nous le verrons dans quelques instants) qui déclenche la colère de l'Athlète et anéantit ses projets de spectacle. Il sort et dénoncera, prétend-il, tout le monde à la Police.

Schigolch sort également, pour s'occuper du voyage de Lulu.

Lulu et Alwa restent seuls.

 FRONDO II 
  

C'est la reprise du discours amoureux d'Alwa, commençé dans la première scène.

Lulu s'étonne de voir son tableau retourné. Alwa lui demande comment s'est passé son évasion.

" Geschwitz a contracté le choléra, s'est introduite dans l'infirmerie de la prison, a échangé ses vêtements avec les miens et a pris ma place. Je suis donc ressortie "déguisée" en Geschwitz! C'est donc elle qui est maintenant la meutrière du Dr Schön!".

(Pour les détails de cette rocambolesque aventure, consultez le livret...)

 GA TEMPO 
  

Alwa remet le tableau en place; le compare avec le visage de Lulu.

Et c'est Lulu qui l'entraîne sur le divan (celui où est mort Schön).

Ils échangent leur premier baiser.

Elle lui demande (lui ordonne!) de venir avec elle à Paris.

 HHYMNE 
  

Le délire d'Alwa atteint un paroxysme.

Il compare différentes parties du corps de Lulu à une musique dont il énumère les Tempi: "Grazioso", "Cantabile", Misterioso", "Andante".

Puis, plus particulièrement, ses jambes, dans une description singulièrement érotique.

Lulu, apparemment peu sensible à ce discours, veut surtout savoir si Alwa l'accompagnera dans sa fuite, et lui fait remarquer (avec le cynisme qu'on lui connaît) qu'il est sur le divan sur lequel son père est mort!